Lorraine Camerlain (Malolo)

LORRAINE CAMERLAIN
Du 30 Mai au 5 juin 2017
Mon ami Pierrot
@Lorraine Camerlain
Mon coeur est un oiseau (1)

Capture d’écran 2017-11-03 à 17.20.45

Membre professionnelle du RAAV

 

Depuis toujours, je signe mes œuvres Malolo, surnom affectueux qui remonte à bien longtemps déjà.

Pour décrire brièvement mon parcours, disons que, très vite, je me suis éloignée de la tranquillité et de la douceur traditionnelles de l’aquarelle ainsi que d’une première forme de reproduction du monde réel, pour explorer de manière plus personnelle, les frontières du figuratif et du non-figuratif.

La spontanéité et la liberté d’expression de l’enfant me fascinent et m’inspirent. La pratique de l’art est certes pour moi une constante occasion de recherche visuelle et chromatique, mais aussi et surtout le lieu par excellence de la liberté. Je tente toujours de rétablir en moi l’esprit d’enfance pour créer.

Travaillant essentiellement en atelier, je laisse libre cours à mon imagination pour inventer l’image de ce qu’autrefois j’aurais tenté plutôt de verbaliser. J’aime partager avec le public en une seule image le début et la fin de l’histoire. D’un seul souffle. Les différents médiums auxquels j’ai recours sont les filtres par lesquels je livre ma perception, ma vision du monde, celui qui m’entoure comme celui qui m’habite.

Le support (papiers, toile…) ainsi que les médiums et techniques choisies (aquarelle, acrylique, encre, collage, estampe…) composent à leur manière, le sujet d’une œuvre, qu’elle soit figurative, semi-figurative ou abstraite. Le plus souvent, c’est d’un geste spontané que j’amorce l’œuvre, rompt l’espace vide de la feuille ou de la toile. L’œuvre naît de l’écoute et de l’attention que je porte à ce qui en émerge et je m’exprime autant par la saturation des couleurs et une forte charge pigmentaire que par le noir et blanc ou les transparences et les superpositions. Je n’hésite pas à recourir à la mixité technique. J’aime explorer jusqu’à la marge chacun des médiums, qui s’enrichissent les uns les autres.

En dehors de mes productions non-figuratives, les formes, les images et les figures récurrentes, quels que soient les médiums, sont des oiseaux et des animaux. Mais mon œuvre est habitée également par une galerie de personnages imaginaires et symboliques, représentations picturales de l’être humain, de ses gestes et attitudes, comme de ses sentiments contradictoires, de sa beauté, de sa laideur, de sa joie ou de son mal de vivre…