Mance Lanctôt

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mance Lanctôt

ELLES EXPOSENT

Du 28 août  au 04 septembre 2017

Démarche

Traditionnellement réservé aux bourgeois et aux bien-nantis, aux gens importants et à leurs familles, le portrait a souvent été une marque du statut social. J’ai choisi de l’aborder en faisant poser les inconnus, les oubliés, les inaperçus. Je me concentre sur ce que je perçois de l’être, l’« Autre ». La rencontre de cet « Autre » constitue mon unique motivation.

Mon récent travail sacralise mes personnages : ils prennent place devant des cercles ornés aux motifs d’inspiration tribale placés en rosace rappelant aussi les auréoles de l’art religieux. Ces cercles sont cousus de perles et rehaussés de cristaux et de dorure.

Je travaille présentement à la représentation onirique de personnages féminins associés à la flore et à la faune indigènes du Québec. Je poursuis l’intégration de la tradition décorative des premiers peuples en y intégrant des motifs floraux. Les motifs sont rehaussés de cuivre et de zinc.

Biographie

Je suis née et j’ai grandi à Laval. Artiste en art visuel, je détiens un baccalauréat en design graphique (UQÀM) et un DEC en arts plastiques (Cégep de Saint-Laurent). Je suis fascinée depuis toujours par l’art des premiers peuples. Ma pratique est teintée par mes voyages :Afrique de l’Ouest, Antilles, Amérique centrale et Mexique.

Deux expositions individuelles ont présenté mon travail animé par ma fascination de la négritude : Visages marrons et autres personnages (Galerie André-Benjamin-Papineau, Laval, 2008) et Noirs essentiels (Galerie Art Neuf, Montréal, 2010).

Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2010, j’ai été artiste en résidence au Nunavik.

Je me suis alors intéressée non seulement au peuple, mais au savoir-faire, à l’esthétique et au territoire du Nord. La Rencontre_ Nunavik, regroupant plus de 20 portraits, a été présentée à Rivière-Rouge sous forme d’installation, ainsi qu’à la Maison de la culture de Longueuil en 2012.

Invitée en tant qu’artiste participante, puis présidente d’honneur au Symposium Mamu de Sept-Îles en 2013 et 2014, je conserve des liens précieux avec la Côte-Nord et ses artistes.

Je travaille maintenant à Montréal. Mes oeuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques.