Jane Murphy

1111111111111111111
222222222222222222222

*****English Follow

Une année de Haiku

Jane Murphy

Vernissage: mercredi 28 novembre de 17h à 20h.

Heures d’ouverture:
Mardi: de 12h à 19h
Mercredi: 12h-20h
Jeudi, vendredi et samedi de 12h à 19h
Dimanche: 13h-18h

Jane Murphy a vécu dans le nord de la Californie pendant 30 ans avant de s’installer à Montréal en 2015. Le jour du Nouvel An 2017, elle a lancé un projet de poésie sur le haïku, qu’elle a soutenu tout au long de l’année.

Au cours de ses promenades quotidiennes, principalement avec son chien Farley, elle a pris des photos sur iPhone des moments qui l’ont inspirée, puis est rentrée chez elle pour écrire un poème de haïku. Elle a posté chacune de ces combinaisons photo / poème sur Facebook, partageant avec ses amis et le grand public de Facebook. Cette pratique quotidienne a rapproché Jane de la nature, des quatre saisons et de son quartier, à Montréal.

 

Cela l’a également soutenue tout au long des événements de sa vie qui se sont déroulés cette année-là, notamment la mort de son père et le déménagement de sa mère (atteinte de démence avancée) de Floride immédiatement après le passage de l’ouragan Irma.
Jane a appris qu’elle était une personne plus heureuse avec cette pratique quotidienne. c’est devenu un refuge contre les troubles dans le monde qui l’entourait.

 

Concentrant son attention sur un moment spontané, elle se réjouit alors de la pratique consistant à affiner ses mots pour les adapter au cadre du haïku (5 syllabes à la première ligne, 7 à la seconde et 5 à la troisième).

 

Dans cette exposition, elle partage un certain nombre de ces poèmes et de ces photos sous forme de tirages et de livres reliés, ainsi que toute l’année sous forme de diaporama. N’hésitez pas à venir visiter cette exposition de poésie / photo. Jane espère que cela vous inspirera pour créer ou maintenir votre propre pratique de recherche de refuge; peut-être même tenterez-vous le haïku.

 


A Year in Haiku

Jane Murphy lived in Northern California for 30 years before moving to Montreal in 2015. On New Year’s Day, 2017, she began a haiku poetry project, which she sustained throughout the entire year.

During her everyday walks, mostly with her dog Farley, she took iPhone photos of moments that inspired her and then returned home to write a haiku poem. She posted each of these photo/poem combinations on Facebook, sharing with her friends and the larger Facebook public. This daily practice moved Jane closer to nature, to the four seasons, and to her neighborhood in Montreal. It also sustained her through the life events that took place that year, including the death of her father and moving her mother (with advanced dementia) from Florida in the immediate aftermath of Hurricane Irma.

Jane learned she was a happier person with this daily practice; it became a refuge from the unrest in the world around her. Focusing her attention on a spontaneous moment, she then delighted in the practice of honing her words so they fit into the haiku framework (5 syllables in the first line, 7 in the second, and 5 in the third).

In this exhibit, she shares a select number of these poems and photos as prints and in bound books, and the entire year as a continuous slide presentation. Please feel welcome to stop by and experience this poetry/photo exhibit. Jane’s hope is that it may inspire you to create or sustain your own practice of seeking refuge; maybe you will even try your hand at haiku.

Vernissage event : Wednesday, 28 November from 17 – 20h.

Gallery hours:

Tuesday: 12 – 19h

Wednesday: 12 – 20h

Thursday, Friday, Saturday: 12 – 19h

Sunday: 13 – 18h